Le Monde de Jamy: sensations spatiales en prime time

Incliné à 47°, l’avion entame pleins gaz sa montée pour la première parabole d’une longue série de 30. Aux commandes de ce vol « Zéro-G » : Thomas Pesquet ; à son bord, Jamy Gourmaud et Eglantine Emeyé, rassurés par la présence du célèbre astronaute français pour ce vol hors du commun. Les images de la descente en piqué sont à couper le souffle : pendant cette phase, la sensation d’impesanteur est reproduite (« zéro G » pour zéro gravité) et on voit Jamy et Eglantine flotter dans l’avion ! C’est par cette spectaculaire expérience que s’ouvre le nouvel épisode du documentaire « Le monde de Jamy », que j’ai eu la chance de visionner en avant-première et diffusé lundi 15 Avril à 21h. De la science à une heure décente : à voir absolument, adultes et jeune public confondus !

« Avec Thomas Pesquet, la tête dans les étoiles » s’intitule le documentaire : trop facile, ai-je pensé ! Thomas Pesquet, tout le monde l’adore…Brillant astronaute, communicant hors pair, passionné et passionnant, sympathique, beau gosse, etc etc., il a déjà beaucoup témoigné sur son aventure dans la station spatiale internationale. Ses photos de la terre vue de l’espace et ses vidéos ont fait le tour de la planète. On laisse régulièrement de côté son nom de famille, tant il devient notre « pote de l’espace » à tous ! Alors qu’allait-il nous raconter de plus dans ce documentaire ?

Tout d’abord, le voir piloter ce fameux Airbus A310 Air Zero G n’a rien d’anodin. En effet, les sensations que vivent les étranges passagers de ce vol n’échappent pas aux pilotes : s’enfoncer dans son siège ou au sol en hypergravité pendant la montée, flotter en impesanteur pendant la descente puis retomber, et ceci 30 fois d’affilée ! Sans parler des nausées… Bref, seuls 7 pilotes en France réalisent cet exploit, dont 3 en permanence sur chaque vol.

Ensuite, l’interview de Thomas jalonnant tout le documentaire nous éclaire sur la conquête de l’espace d’hier, d’aujourd’hui et de demain en tout ce qu’elle a de technique, humain et philosophique. On comprend pourquoi l’astronaute se prépare pendant 7 longues années à des situations aussi extrêmes pour une mission spatiale qui reste périlleuse, même de nos jours. Décoller d’un Soyouz à 25 000 km/h, atterrir potentiellement au milieu de nulle part, faire face à une situation imprévue en sortie dans le vide spatial, ça ne s’improvise pas !

Les deux autres héros de ce documentaire, Jamy Gourmaud et Eglantine Emeyé, nous font vivre de l’intérieur les sensations des astronautes, rendant le film très vivant. Physiquement très engagés dans ce documentaire (quitte à dépasser un peu leurs limites…), ils nous font partager leur expérience d’impesanteur, l’entrainement en piscine pour une sortie extra-véhiculaire ainsi que d’autres nombreuses tribulations spatiales. Bravo à eux d’avoir mouillé leur chemise et trouvé les mots justes pour décrire ces expériences*.

Avec la conquête de Mars en ligne de mire et le 50ème anniversaire du premier pas sur la Lune, l’espace occupe plus que jamais une place centrale dans l’actualité. Ce documentaire du Monde de Jamy arrive à point nommé pour nous faire voyager dans cet univers fascinant, le nôtre, à 21h sur France 3 lundi 15 Avril, puis en replay sur le site de francetv. Et qui sait, le monde de Jamy 2030 nous contera peut-être le premier pas humain sur Mars, celui de Thomas Pesquet…

*ce n’est pas moi qui le dis, c’est Philippe Perrin, astronaute français présent lors de la diffusion du film!

PS : et comme cette avant-première était riche en émotions et en échanges, j’y reviens dans un billet à part !

P-PS : Sur le même thème, j’en profite pour vous re-proposer mon billet sur l’excellente BD de Marion Montaigne, « dans la combi de Thomas Pesquet », aux éditions Dargaud

Partager

Une réponse à “Le Monde de Jamy: sensations spatiales en prime time”

  1. Pingback : A l'avant-première du Monde de Jamy - Science InFusée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*